Evolution de parcours / Anne Ginetti / Photographe Evolution de parcours / Rappelez-vous..

Evolution de parcours / Rappelez-vous... / Anne Ginetti, photographe

Par Marie-Agnès Piqueray, mars 2015


ADL : Cinq ans se sont écoulés depuis notre rencontre… Comment vos activités ont-elles évoluées ?

Anne Ginetti : La clientèle pour des portraits d’enfant me reste fidèle et profite encore souvent d’occasions particulières pour faire réaliser un « book » de leur enfant. On me demande de plus en plus des portraits de famille. Signe des temps. En période de crise, l’or a beau être une valeur refuge, la famille, elle, incarne des valeurs d’harmonie. Par contre, je ne fais plus de « book » pour les mariages.
J’ai également décroché un contrat avec une société locale pour réaliser des photos de gîtes.
En 2013, le centre de vacances Azur en Ardenne m’a confié toute la décoration de son nouvel établissement.  Ce travail m’a pris une année entière. A cette occasion, j’ai renouvelé tout mon parc photographique et informatique.

ADL : Vous avez laissé tomber l’argentique ?

A.G. : Oui, je laisse les anciennes techniques aux nostalgiques …  Ca ne m’intéresse pas de revenir en arrière, je préfère aller vers les nouveautés avec toutes les possibilités qu’elles offrent. Selon moi, la qualité du numérique a rejoint à 95% celle de l’argentique et les délais de livraison sont beaucoup plus performants.

ADL : Vous envisagiez aussi de développer le volet « exposition » de votre travail…

A.G. : Oui, en effet, et c’est ce que je fais, du mieux que je peux avec, comme toujours, mes seuls moyens. Ne parlons pas du soutien de la culture vis à vis de l’Art. J’ai pu aller exposer en Suède, grâce à l’aide précieuse de la famille Juprelle de Petit-Han. Bien que j’aie pu participer à la prospection « Shanghai 2010 » (voyage organisé par l’AWEX, avec la Province de Luxembourg) où les grandes portes se sont ouvertes (notamment celles du Musée d’Art Moderne, le Musée Doland, et celles d’une des galeries les plus presgtigieuses de la ville), une fois rentrée en Belgique,  je n’avais ni les finances, ni le temps de repartir pour concrétiser les contrats. C’était frustrant !  
Depuis, j’ai monté plusieurs expos en Belgique mais je pense que, à l’avenir,  je devrais travailler avec un agent.  Encore faut-il trouver la perle rare... : il faut multiplier les contacts.
Côté Belgique encore, une exposition à Liège est prévue en 2016, ainsi que la réalisation d’un livre d’artiste, synthèse de 7 années de… révélations PhotoGraphiques, pour la Bibliothèque Ulysse Capitaine (Fonds Patrimoniaux de la Province de Liège ).

ADL : Comment voyez-vous l'avenir ?

A.G. : Au jour le jour…

ADL : Quelque chose à rajouter ?

A.G. : Il faut savoir que le statut d’indépendant dans le domaine artistique est plus que précaire.  Selon un email reçu récemment, La Maison des Auteurs (SACD, Scam, SOFAM) souhaite faire bouger les choses. La création, je ne dis pas le loisir créatif, demande, non pas d’être maintenue mais d’être promue au rang de nourriture essentielle de l’âme et de l’esprit en étant soutenue par tous les moyens. Mais bon, je reste lucide…

Anne Ginetti
Tour 66 - 6941 Heyd
Tél.: 086 45 63 66 - GSM : 0474 97 26 08
tour66@icloud.com



Retour à la newsletter